mardi 3 octobre 2017

Fin des vendanges à Lalande de Pomerol !!!



Petite histoire sur le CHATEAU HAUT-MUSSET

Château Haut-Musset
Depuis 2005, Véronique Abbadie,- pharmacienne œnologue- et Jérôme Aguirre -œnologue exploitent un minuscule vignoble situé dans la meilleure partie de l’appellation Lalande de Pomerol.
Véronique vient d’une famille béarnaise d’éleveur de brebis et producteur de fromage de montagne. Ils pratiquaient la transhumance des brebis et venaient chaque hiver sur des vignobles bordelais. Les brebis entretiennent et fertilisent ainsi naturellement les vignes durant le repos hivernal.
Les grands parents de Véronique lui ont ainsi légués trois hectares, voisins direct du superbe vignoble de la Fleur de Bouard, le vignoble d’Hubert de Bouard également propriétaire et vinificateur de château l’Angélus à Saint Emilion.
Un miracle s’est alors produit puisque Véronique la Béarnaise a choisi de partager sa vie avec Jérôme qui arrivait de chez les mal-aimés voisins Basques.
En effet Jérôme, pur produit de Saint jean de Pied de port  est un vrai et pur basque, ténébreux et généreux.
L’alliance de l’eau et du feu.


Ils se sont rencontrés sur les bancs de la fac d’œnologie à Bordeaux. Véronique travaille maintenant comme pharmacienne et Jérôme est un des meilleurs directeurs techniques de la région Bordelaise. Après avoir vinifié le renommé  château de Reignac, il a ensuite conduit les vinifications et les vignes des châteaux Le Gay et la Violette à Pomerol obtenant plusieurs distinctions internationales et les faveurs du grand critique américains Parker avec des notes au dessus de 96/100 et même un 100/100.
Il conduit maintenant un projet d’un grand investisseur étranger à Pomerol et Saint Emilion, les châteaux La Patache, Tour Saint Christophe et Haut Brisson.
Mais leur enfant est bien le château Haut Musset et ses 3 ha de Lalande de Pomerol, où ils produisent un vin tout en finesse et élégance. Ils appliquent tout leur savoir faire en délicatesse sans chercher à copier leur voisin de Pomerol et rendent au joli terroir qui est le leur ses lettres de noblesse.
Ils ont construit pour cela un petit chai équipé de remarquables petites cuves en béton à la pointe de la technique moderne et élèvent en partie leur vin dans des barriques produites par les meilleurs tonneliers.
Le rapport qualité, prix, plaisir est ici réuni pour des vins qui chaque année se font de plus en plus charmeurs. (extrait de l'article les Caves de Bacchus)


Fiche technique :

- Propriétaires : Véronique  Abbdie-Aguirre et Etiennette Abbadie
- Œnologue conseil : Jérome Aguirre
- Superficie : 3 hectares
- Sol : Argilo-sableux  et graveleux
- Age des vignes : 20 ans
- Encépagement : 85 % Merlot ; 15% Cabernet franc
- Production : 15000 bouteilles
- Rendement : 45 hectolitres par hectare
- travaux viticoles :
ébourgeonnage, effeuillage, vendange en vert.
- travaux au chai :
Vinification basse température, pigeage, élevage sur lie.

Coordonnées :
CHATEAU HAUT MUSSET
13 rue de Musset
33500 LALANDE DE POMEROL
Tél 05 57 51 24 85 / 06 25 56 01 14




lundi 19 juin 2017

CHATEAU DE ROQUEBRUNE - Florent GUINJARD - JUIN 2017

 CHATEAU DE ROQUEBRUNE - Florent GUINJARD (GUIDE DUSSERT-GERBERT)

Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées.
Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit.
“D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10.5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir.
En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. D'ici un ou deux ans nous agrandirons notre chai pour pouvoir stocker toute notre production en bouteilles. 
En 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné. Ce millésime 2014 nous a apporté qualité et quantité : 45 hl à l'hectare, nous avons fini les premiers soutirages et ce millésime donnera toute satisfaction, dans la lignée des 2012, que nous avions particulièrement réussis.”
Florent Guinjard vend en 2017 les 2011, 2012, 2014, et, en fin d'année les 2015. Il considère “le 2016 supérieur au 2015, il est fruité, équilibré, puissant sans être trop lourd, concentré. C'est un vrai gouffre d'arômes”, nous dit-il.
Bien typé, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2014, développe des arômes de fruits macérés et d’épices, de belle teinte grenat, est dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.



Château de ROQUEBRUNE 

(LALANDE-DE-POMEROL)
Florent Guinjard
Les Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92 
Télécopie : 09 79 94 86 30 
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com 
Site : www.chateauderoquebrune.com

CHATEAU PERRON - LES EPICURIALES - JUIN 2017

Une soirée remarquable hier soir pour les vins du Château Perron qui étaient mis à l'honneur aux Epicuriales de Bordeaux Mis en scène par les mains et l'inventivité du chef Vincent Arnould du Le Vieux Logis Une soirée divine et des convives enjoués



GRAND CONCERT BAROQUE - Samedi 1er JUILLET - 20h00 - Eglise Saint-Jean Baptiste à Lalande de Pomerol

En présence de la Confrérie des Baillis de Lalande de Pomerol
Concert, Intronisations et dégustations des vins de Lalande de Pomerol sont au programme.

VINEXPO : venez à la rencontre des viticulteurs de Lalande de Pomerol - 18 au 21 Juin 2017


mardi 6 juin 2017

LIBOURNE FETE LE VIN - 23/24/25 JUIN 2017

LIBOURNE FETE LE VIN 23/24/25 juin 2017

Venez déguster les vins de LALANDE DE POMEROL durant Libourne fête le vin :

CHATEAU ALTIMAR
CHATEAU MALTUS
CHATEAU MONCETS
VIEUX CHATEAU GACHET

CHATEAU BROUARD - Muriel BONHOMME - coup de coeur - LE POINT - AVRIL 2017


Muriel Bonhomme du château Brouard en lalande-de-pomerol

Portrait. "J'ai eu la chance de commencer avec deux très beaux millésimes, 2015 et 2016".

Par Jacques Dupont et Olivier Bompas - LE POINT





« Mes parents on commencé avec 20 ares en 1972, ils ont profité des années 70/80 où c'était encore abordable, pour acheter, planter, structurer la propriété. J'étais dans les ressources humaines, et en 2014 au décès soudain de mon père, j'ai décidé de prendre la suite… Je n'ai pas fait de formation, j'avais le souvenir de ce que j'avais fait au domaine jusqu'à mes 24 ans… alors j'apprends, j'adapte… et je recherche mon style. Mon père a toujours adapté ses méthodes de travail aux évolutions techniques mais tout en restant classique, je continue sur ses traces. J'ai eu la chance de commencer avec deux très beaux millésimes, 2015 et 2016. Ma philosophie c'est des extractions douces et lentes pour ne pas exacerber les tanins, des élevages en fûts de trois vins que j'achète d'occasion… j'ai un très bon fournisseur, et ne produire qu'une seule cuvée, avec un assemblage qui correspond aux proportions d'encépagement du vignoble. Nos vins sont bons à partir de 7 à 9 ans, je vends en ce moment 2011 et 2012, et encore un peu de 2007. On a une propriété à Lussac, elle est à la cave coop, peut être que mon frère ainé me rejoindra, on pourra faire les vins nous même, ca fait des projets, même seule je le ferai. »

Château Brouard
05.57.51.17.75.
15 - Fruité frais, éclatant de fruit, lard fumé, charnu, texture dense, tanins suaves, du fond, doit se fondre. 13,80 €.

ANNIVERSAIRE DU JUMELAGE AVEC LA CONFRERIE DU MAROILLES - 30 ans



30 ANS DE JUMELAGE
ENTRE LA CONFRERIE DU MAROILLES & LA CONFRERIE DES BAILLIS DE
LALANDE DE POMEROL (28 Avril 2017)


Le jumelage des deux Confréries est né d’une rencontre entre plusieurs hommes, tous passionnés de leur produit respectif. Lorsqu’un vin sublime un fromage et qu’il le lui rend bien.

En matière d’accord mets et vins, la première règle enseignée est d’associer des produits d’une même région. L’histoire de ces produits régionaux est souvent étroitement liée, et cela résonne en bouche lors de la dégustation. Du vin jaune avec un vieux Comté, un camembert braisé au Calvados, ou encore un Munster. Cependant voilà, les vignes en Thiérache sont plutôt rares et notre Maroilles régional se trouvait donc orphelin. C’était sans compter sur l’énergie de la Confrérie du Maroilles, qui comptait bien lui trouver un compagnon de route.

A l’époque dans la région, les vins de la région bordelaise sont plutôt bien connus et appréciés. La Confrérie décide donc d’envoyer un simple courrier au CIVB afin de savoir si un domaine ne souhaiterait pas se jumeler avec le Maroilles. L’appel a très vite été entendu, et c’est presque un concours de circonstance qui entraîne le premier Bailli de Lalande de Pomerol, Michel-Pierre MASSONIE, à contacter la Confrérie du Maroilles. Un rencontre est organisée avec Michel FLANDRE et le docteur Louis HENEBELLE à la Villa Pasques qui scellera une amitié qui durera.

Les rapports amicaux entre professionnels et passionnés sont la base d’une Confrérie. Tous travaillent dans un but similaire : promouvoir dans le pays et à l’international les valeurs et les qualités d’un produit régional. Comme le confie, Claude LEDUC (Grand Maître de la Confrérie et propriétaire des établissements LEDUC), cela demande souvent un investissement personnel, il faut donc un moteur pour continuer à faire avancer la Confrérie.
(article Clément RAVEAUX – La Voix du Nord)

Les deux Confréries se sont réunies tout au long du weekend, avec des visites de caves de Champagne et de fromageries. Lors de la soirée de gala, de nouvelles intronisations ont eu lieu :

5 INTRONISATIONS DANS LA CONFRERIE DES BAILLIS DE LALANDE DE POMEROL :

-      Monsieur Claude LEDUC en tant que COMMANDEUR EMERITE A VIE, de la Confrérie des Baillis de Lalande de Pomerol ainsi que COMMANDEUR EMERITE A VIE DU VIN DE BORDEAUX.

-      Attribution à titre posthume à Monsieur le Docteur Louis HENNEBELLE (Maire de la Capelle de 1954 à 1996), du titre honorifique de COMMANDEUR EMERITE de la Confrérie des Baillis de Lalande de Pomerol, remis à sa fille Madame CLAYES HENEBELLE.

-      Attribution à titre posthume à Monsieur Michel FLANDRE (Maire de la Capelle de 1996 à 1999), du titre honorifique de COMMANDEUR EMERITE de la Confrérie des Baillis de Lalande de Pomerol, remis à son épouse Madame FLANDRES.


-      Monsieur Nicolas FRICOTEAUX (Président du Conseil départemental) du titre de BAILLIS d’HONNEUR de la Confrérie des Baillis de Lalande de Pomerol.
-       
-      Monsieur Alain DAVID (Directeur Usine des Fromagers des Thiérache ) du titre de BAILLIS d’HONNEUR de la Confrérie des Baillis de Lalande de Pomerol

Un défilé des Confréries a eu lieu le dimanche 30 avril dans les rues de la Capelle jusqu’à L’église Sainte-Grimonie (messe de célébration du 30ème anniversaire du jumelage).























3 INTRONISATIONS DANS LA CONFRERIE DU MAROILLES

-      Philippe DURAND-TEYSSIER (Maire de Lalande de Pomerol et ancien Président du Syndicat Viticole de Lalande de Pomerol)

-      Béatrice MASSONIE (propriétaire du Château PERRON)

-      Nicolas FRICOTEAUX (Président du Conseil départemental) du titre de BAILLIS d’HONNEUR de la Confrérie du MAROILLES

---------------------------------------------------------------------------

CONFRERIE DU MAROILLES :
Depuis sa création, la Confrérie du Maroilles a permis à ce fromage raffiné d’obtenir toute la reconnaissance qui lui est due pour le plus grand plaisir de nos palais ! Sa devise est la suivante :

« HONNI SOIT QUI, SANS MAROILLES, PRETEND TENIR TABLE LOYALE ET CROIT D’UN FESTIN GUIDER L’ENVOL SANS LE BOUQUET D’UN LALANDE DE POMEROL »


CONFRERIE DES BAILLIS DE LALANDE DE POMEROL : depuis 1984, les Hommes et les Femmes de cette Confrérie, s’attachent à promouvoir la qualité des vins et des produits de leur terroir. Ils se rassemblent autour de leur devise :

 « CORDI HABEO…J’AI A CŒUR »

Nous remercions vivement tous nos partenaires qui ont contribué à la réussite de cet anniversaire !

BORDEAUX FETE LE FLEUVE - Soirée des Skippers - Karine GUIMBERTEAU





BORDEAUX FETE LE FLEUVE
Soirée des Skippers
Karine GUIMBERTEAU - CHATEAU GUIMBERTEAU

jeudi 27 avril 2017

LISTE DES GAGNANTS JEU CONCOURS PORTES OUVERTES

Voici la liste des gagnants du jeu-concours relatif à nos journées Portes-Ouvertes de ce weekend :

PREMIER PRIX : Florian MALINGRE
 
2ème prix : Annie LAFONT
3ème prix : Yoan TACH
4ème prix : Eric JOUBERT
5ème prix : Francis BEBOT
6ème prix : Bertrand LAFON
7ème prix : Lyod BONALOS
8ème prix : Benoît BOUTEILLER
9ème prix : Nathalie KERGUIDUFF
10ème prix : Lucie BRIOLAIS
11ème prix : Josette PASSERIEUX
12ème prix : Florence FABRE
13ème prix : Nicolas MENARD
14ème prix : Maryvonne BAYLE
15ème prix : Benoît VERGEZ-BICAT

Toutes nos félicitations aux Heureux Gagnants!

Les coffrets sont à retirer à partir de la semaine 19 (9h/12h30 et 14h/17h) au bureau du syndicat viticole - 10 rue du 8 mai 1945 - 33500 LALANDE DE POMEROL - Informations sur lalande-pomerol@orange.fr.

dimanche 23 avril 2017

DIMANCHE 23 AVRIL 2017 - 10h à 19h - Déjeuner dans les Châteaux à LALANDE DE POMEROL

Où déjeuner ce dimanche midi ? Dans un des châteaux ouvert lors des journées portes-ouvertes (23 avril 2017) :

3 FOODTRUCKS

- EPICES ET PIQUES au Vieux Presbytère (30 rue de l’Eglise – 33500 NEAC) - en présence de 8 viticulteurs.
- L’ATELIER DES SAVEURS au Château CASTEL-VIAUD
(5 rue des Annereaux – 33500 LALANDE DE POMEROL)
- BURGER au Château HAUT-CHAIGNEAU (Chemin des Trois Bois – 33500 NEAC


- Déjeuner au CHÂTEAU SIAURAC (33500 NEAC)
- Déjeuner CHÂTEAU PERRON (Lieu dit Perron – 33500 LALANDE DE POMEROL)
- Déjeuner au CHATEAU LA CROIX DE LA CHENEVELLE (3 rue du 8 mai 1945 - 33500 LALANDE DE POMEROL)









- Déjeuner au Restaurant LE BON DUC (partenariat)
16 route de Paris – 33500 BILLAUX
(MENU accord mets et vins avec uniquement les vins de Lalande de Pomerol vendus au prix unique de 10 euros)